Le Monde d'Alzheimer

cheminez avec le patient sur sa planète.

L'aidant respecte le territoire de la personne malade.

Le regard est horizontal et de front, l'aidant est à hauteur du visage , en face et proche. Le regard est essentiel. Il faut capter l'attention et chercher à la maintenir et lier la parole aux gestes,annoncer tous les gestes de soin et les décrire .

Le toucher  doux ,lent et caressant, c'est l'élimination des prises en pince. Il ne faut pas soulever un membre en le prenant par dessus ,c'est par en dessous qu'une prise s'effectue en douceur. La douceur c'est utiliser la paume des mains, plutôt que le bout des doigts, par exemple pour une prise au dos du patient afin de le tourner,augmenter la surface de contact c'est augmenter la douceur du soin. De plus la parole s'associe au geste pour décrire les zones touchées.


Le regard,la parole et le toucher sont des outils dans ce contexte particulier.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site