alzheimer, il reste perméable...

neurones miroirs et Azlheimer: gestualité

Resilience personnes agees

L'empathie est un processus automatisé dans le cerveau, il est touché tardivement dans la maladie d'Alzheimer ce qui permet d'induire des comportements apaisés chez les malades en leur montrant des gestes maitrisés.

Jusqu’ici on considérait que l’empathie était une valeur morale, philosophique, participant au contrat social de Rousseau : comprendre l’autre est « bien » disait notre morale commune. Au lycée cette « valeur morale » a été enseignée comme appartenant au domaine de la philosophie ou de la psychologie mais depuis peu la neurologie apporte un éclairage stimulant sur les mécanismes organiques de l’influence et de l’empathie. Elle nous montre que les domaines de la pensée et de la gestuelle sont communs…
La découverte des neurones miroirs est probablement l’une des avancées les plus importantes de la fin du dernier millénaire. Les horizons qu’elle ouvre sont vastes, dans la compréhension des troubles comportementaux de nombreuses pathologies cérébrales organiques. 
On a pu définir 3 buts principaux correspondants à diverses sous-populations de ces neurones miroirs. 
Les apprentissages
L’ identification de l’intention de l’acte
La compréhension de la composante émotionnelle associée au geste
l’empathie commence à se dessiner :
En imprimant, sans l’exprimer, une copie des actes moteurs vus (représentation mentale) on l’incarne (mettre dans sa chair), on se l’approprie
Pour la comparer aux actes connus et pour les imiter si on les juge valides
Pour comprendre le sens des gestes et s’en prémunir si besoin
Pour ajuster son état émotionnel à celui de la personne en présence de qui on est
Les codes, des symboles qui disent sans les mots :
Les codes se manifestent dans les gestes, attitudes et postures, vocalisation et dans sa manière d’être. Communautés de codes
Les codes font sens. Les codes gestuels (vus) et vocaux (entendus) d’apaisement (et a contrario d’alerte) sont mieux connus grâce aux éthologues, qui replacent l’homme au sein des comportements animaux en général et des grands singes en particulier. Ils ont aussi bénéficié des apports de l’ethnologie médicale sur les symboles signifiants propres à chaque groupe humain, à chaque culture. Au plus bas de l’échelle certains codes ne sont compris que dans une famille donnée. Pour qu’il y ait empathie il faut donc qu’on puisse partager le même sens du symbole, du code. Toucher le bras peut porter un sens symbolique opposé, par exemple chez Nicolas le français et chez l’allemande Angela. 
Nos amis japonais ont une gestuelle qui prête à confusion pour un occidental. On dit même que certains hommes pensent que certaines femmes leur font des avances en interprétant un sourire avenant. Reconnaissons-le nous nous méprenons souvent sur le sens des codes !
Cette accumulation de codes n’est pas si complexe si on se réfère constamment aux fondamentaux, surtout dans l’expression des formes les plus primitives de la communication, le désir, la colère, la bienveillance.
La perception des codes sous-tendant l’empathie est soudaine, ne laissant nulle place à la réflexion, aux mécanismes de la cognition. Elle est donc nécessairement réductrice et ce qu’on perçoit est comme le portrait en quelques traits d’un visage qu’on reconnait aussitôt s’il est effectué par un artiste de talent. 
L’empathie ne s’applique qu’aux mouvements issus du monde de la biologie, on ne peut pas manifester d’empathie en miroir pour des évocations dans lesquelles nous ne nous reconnaissons pas comme par exemple les dessins animés, même si de l’émotion nous est transmis, on pleure tous en voyant mourir la maman de bambi.

On connait maintenant la zone du cerveau qui identifie les mouvements comme appartenant ou non au domaine du biologique et on voit qu’il s’agit du sillon temporal supérieur…qui s’est révélé appartenir au systême des neurones miroirs. Ainsi, les neurones miroirs ont bien cette interface leur permettant d’identifier, parmi la foule des mouvements, ceux qui peuvent être porteurs de sens pour nous.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×