Resilience, congrès mondial, Paris

1er congrès mondial, Paris, 7 juin 2012

Sous l'égide de Boris Cyrulnik, du 7 au 10 juin 2012

www.congres-resilience-paris2012.com

 

 

 

1er Congrès Mondial sur la Résilience

De la recherche à la pratique

7-8-9-10 juin 2012

 

Espace Reuilly - 21 rue Hénard 75012 - PARIS

 

Le concept de résilience connaît un si grand succès international qu’il devient nécessaire d’en préciser le contenu afin d’en faire un outil de pensée et de pratique.

De nombreux constats cliniques avaient déjà noté que, dans des circonstances adverses, tous les enfants ne sont pas également touchés (Emmy Werner, 1982). Après un fracas psychotraumatique, ceux qui parviennent à reprendre un nouveau développement de bonne qualité ont quelque chose à nous apprendre (Michaël Rutter, 1985).

 

Il faut donc étudier dans quelles conditions internes et externes, ces reprises néo-développementales sont possibles. Les neurosciences permettent aujourd’hui de photographier et de doser les marqueurs biologiques de cette résilience neuronale. Les études éthologiques de comportements d’enfants préverbaux en situation standardisée ont permis de rendre observable, spontanément et expérimentalement, comment cette structuration de leur affectivité organise l’intersubjectivité et leur mode de socialisation.

 

Les échelles statistiquement validées, les entretiens semistructurés et les histoires à compléter offrent des outils pour évaluer la résilience psychologique. Les études de fonctionnement familial peuvent repérer comment certaines familles résistent au trauma et soutiennent leur blessé, alors que d’autres se laissent entraîner dans la déchirure des liens. Les linguistes savent analyser la structure d’un discours qui motive les interactions autour du blessé, lui permettant ainsi de se remettre à vivre mais qui parfois l’empêchent. Les sociologues enfin décrivent les cultures, les mythes et les rites qui protègent les individus d’un groupe. Les déterminants sociaux de la résilience permettent d’agir sur l’école et les structures culturelles qui entourent les familles.

L’accumulation de ces données récentes éclaire le processus de résilience. Il importe aujourd’hui de rassembler les chercheurs et de coordonner leurs travaux afin de proposer une attitude intégrative de la recherche et de nouvelles pratiques éducatives et thérapeutiques.

 

Boris Cyrulnik

 

La vidéo de Boris Cyrulnik présentant le Congrès est en ligne sur le site de Psycho média, www.psychomediamagazine.fr

  Contact contact.html contact.html shapeimage_6_link_0
  Hôtels accommodation.html lieu.html shapeimage_8_link_0
 
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site